Accueil > Vie du lycée > Les actions à destination des élèves > En direct de Lagos au Nigéria, la journaliste Sophie Bouillon répond aux (...)

En direct de Lagos au Nigéria, la journaliste Sophie Bouillon répond aux question des élèves de 2A

Publication : (actualisé le ) par Cédric Gerland

Le lycée St-Exupéry dispose d’un partenariat unique en France avec l’association du prix Albert Londres, qui a déjà permis plusieurs rencontres avec des journalistes ayant reçu ce prix prestigieux.

Ce mercredi 30 novembre 2022, ce sont les élèves de 2A qui ont eu la chance de pouvoir interviewer la journaliste Sophie Bouillon, en direct de Lagos au Nigéria où celle-ci vit et travaille.

Dans le cadre des cours de français et de géographie, la classe avait étudié des extraits de son livre Manuwa Street, sorti en avril 2021. Dans ce dernier, la journaliste - qui travaillait alors pour l’Agence France Presse (AFP) - explique comment elle exerce son métier depuis l’impressionnante métropole nigériane. Parmi les questions posées par les élèves, on peut retenir :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à devenir journaliste, puis à écrire des livres ?
  • Comment avez-vous réalisé le reportage sur l’explosion qui a eu lieu à Lagos le 15 mars 2020 ?
  • Quelles sont les conditions de l’exploitation du pétrole au Nigéria ?
  • Qu’est-ce que cela fait de vivre dans un pays où la moitié de la population a moins de 18 ans ?
  • Comment se vit au quotidien la pauvreté dans les bidonvilles de Lagos ?
  • Vous avez vécu à Johannesburg en Afrique du Sud, avez-vous rencontré des personnes qui ont vécu sous le régime d’apartheid ?

Après 2h d’échanges ininterrompus avec un demi-groupe, puis l’autre, Sophie Bouillon a également pu demander aux élèves ce qu’ils/elles connaissaient du Nigéria, et notamment des films de Nollywood, de la musique afro-beat et des clips de Burna Boy. Pour finir les élèves ont appris à dire merci en langue haoussa, la langue de la radio nigériane pour laquelle travaille maintenant Sophie Bouillon : « nagode ! ».
Pour en savoir plus sur Manuwa Street : https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/04/20/manuwa-street-portrait-au-jour-le-jour-de-lagos-ville-monstre-du-nigeria_6077369_3232.html

Captures du compte Instagram du journaliste Samuel Okocha, qui photographie Lagos (@samokocha)