Accueil > Vie du lycée > Les projets scolaires > Les 2nde média interviewent 2 grandes reporters

Les 2nde média interviewent 2 grandes reporters

Publication : (actualisé le ) par Cédric Gerland

C’est une première nationale ! Mercredi 8 décembre 2021, les élèves de 2nde média (2C) ont eu la chance de pouvoir assister - en visio - à la conférence de rédaction du journal L’Obs, pendant laquelle les journalistes réfléchissaient aux sujets à traiter dans leur numéro à paraître la semaine suivante. Et chance supplémentaire, cette conférence de rédaction leur était commentée en direct par la journaliste Doan Bui, venue échanger avec les élèves dans le cadre du partenariat entre le lycée St-Exupéry et l’association du prix Albert Londres, qui récompense chaque année les meilleurs reportages francophones (coordonné par Mme Broustail).

C’est la 2e fois que cette classe a pu recevoir, échanger et interviewer des grandes reporters :

  • le 1er décembre, c’est la marraine de la classe, Delphine Minoui, grand reporter au Moyen-Orient pour Le Figaro, qui était venue à leur rencontre. En utilisant les outils de la webradio, les élèves ont pu lui poser des questions sur son métier, entendre sa passion lorsqu’elle raconte son reportage sur Nojoud, jeune Yéménite mariée de force à 10 ans et qui a réussi à obtenir son divorce, écouter ses conseils de pro sur les reportages que les élèves avaient fait en sortie...

  • le 8 décembre avec Doan Bui, il a été notamment question de fake news, car les élèves avaient lu au moins un chapitre que la journaliste a co-réalisé avec Leslie Plée "Fake news, l’info qui ne tourne pas rond". Il y avait tellement de questions qu’en-dehors des interviews préparées, la journaliste est restée une heure de plus pour répondre à toutes les questions des élèves.

La suite ? Les élèves ont écouté les interviews enregistrées, sélectionné leurs passages préférés, et ils/elles doivent maintenant produire un autre contenu médiatique qui revienne sur ces rencontres, que nous espérons pouvoir publier au printemps.

Côté journalistes, voici le message qu’elles ont laissé aux élèves :